ASSOCIATION « ROSE VILLE DE BREST »             

  

L’histoire a parfois des raccourcis qui surprennent…et interpellent !

 

Trois quarts de siècle après la seconde guerre mondiale l'histoire ouvre une de ses pages, écrite du sang des victimes des bombardements tombés sur Brest de 1940 à 1944, celle d'un symbole né sur les décombres d’une ville en ruine. 

L’association « Rose Ville de Brest » vient d’éditer un livre parcourant l’historique de la rose ‘’Ville de Brest’’, sous le titre « La diagonale…de la solidarité ». Cet ouvrage est un hommage à la mémoire des victimes des bombardements sur Brest et à la résistance des Brestois, marquée par la mort du Président de la délégation spéciale de Brest, Victot Eusen, et un millier de morts (371 Français recensés et 500 à 600 soldats allemands) dans l’explosion de l’abri Sadi-Carnot le 9 septembre 1944.

 

Il est aussi l’expression de la reconnaissance à la ville de Lyon et l’hommage à un homme d’église, le chanoine Courtet, curé-archiprêtre de l’église Saint-Louis à Brest qui fut à l’initiative des actions de solidarité en faveur des sinistrés, et l’homme clé du parrainage de Brest par la ville de Lyon en décembre 1941. Est-il celui dont parle Jean-Marie Gaujard, le créateur de VILLE DE BREST, dans la revue « Les Amis des roses » en 1943 ?

 

 « Chacun sait que Lyon a  adopté  comme filleule de guerre la Ville de Brest et c'est à la demande de nos amis Brestois que nous avons dédié une belle rose à la filleule de notre Ville ».            

Si comme l'écrit Jacques Prévert dans la chanson Barbara "Quelle connerie la guerre", dans toute son horreur, ses douleurs et ses drames, alors la solidarité envers des populations meurtries par la guerre mérite ces pages du souvenir d'une histoire humaine.

 

Gérard Bellec

 

 

                                    SOMMAIRE

 

 

 1- Le contexte géopolitique         

                      

      . Le gouvernement de Vichy                 

 

     . L’occupation de Brest                         

 

2- Si une rose m’était contée…                        

  

     .Des retrouvailles tardives                  

  • De vaines recherches                         

  • Des questions sans réponse                

3- Le parrainage de Brest                      

 

     .L’historique                                       

  • La perte d’influence de Vichy             

  • rues de Lyon et de Brest             

4- Le chanoine Courtet                                  

 

     . Les vœux de prière                            

 

5_ L’abri Sadi-Carnot                                     

 

     . La catastrophe du 9 septembre 1944   

  • La réhabilitation

6- Je m’appelle…Ville de Brest