LA SYMBOLIQUE DES ROSES

 

 

  

Belle au matin et fanée le soir, la rose souligne la fragilité de la vie.

 

" On est bien peu de chose

  Et mon amie la rose

 

 Me l'a dit ce matin"

 

(Mon amie la rose. Chanson de Françoise Hardy)

  

 

 

Il est fascinant de constater l'universalité de la rose dans le monde. Selon les scientifiques, l'apparition des premiers rosiers remontent à près de 35 millions d'années.

Dans l’Antiquité grecque et romaine, la rose rouge est liée à Aphrodite (Venus).  La rose aurait été blanche, mais accidentellement rougie quand Cupidon renversa son verre de vin sur elle ! La légende raconte que la première nuit d'amour entre Cléopâtre et Marc Antoine se serait déroulée sur un lit de pétales de roses.

Dans le Cantique des cantiques, la rose symbolise Israël et dans le livre des Parsis, la rose naît sans épines et n’en est armée qu’après l’apparition du génie du mal sur terre.

 

Acquis en 1798, le Domaine de la Malmaison permet à l'impératrice Joséphine de créer un jardin de roses. Avec l'aide du rosiériste André du Pont, elle réunit près de 250 variétés, immortalisées par le célèbre peintre des fleurs, Pierre-Joseph Redouté, surnommé « le Raphaël des fleurs ».

 

La rose fait partie des fleurs majeures et possède son propre langage en fonction de la couleur dont la plus symbolique est la rose rouge : l’amour passionnel, la puissance et la profondeur des sentiments, le respect et le courage.

  

(extraits du livre "La symbolique des roses")

 

Gérard Bellec 

 

 

P.S. Vous pouvez commander ce livre par mail : frange29@gmail.com (8,90€)